AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 émouvant comme une catastrophe (barbie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Ringo


MessageSujet: émouvant comme une catastrophe (barbie)   Mar 24 Jan - 21:45

Il est là, Barbie.
Bien sûr qu'il est là Barbie, toujours là, assis contre un muret à moitié casse-gueule, à attendre, à regarder, à fixer, puis à écarquiller les yeux. Toujours la même heure. Toujours le même mercredi qui sonne différent dans la tête du voyant. Et au bout de ses lèvres, c'est plus de l'air qui passe, c'est de l'acide. Il a trop couru pour arriver ici, il a les jambes qui tremblent, le torse au bord de l'éclatement. En retard. En retard. Alors qu'il aurait pas dû l'être. Il aurait pas dû. Mais y'avait cette femme, y'avait cette gonzesse aux iris vitreux qui demandait ce qu'il en était de son vieux grand-père, s'il était bien là-haut, s'il avait pas souffert. Elle avait pleuré, beaucoup. Et il avait parlé, beaucoup.

Il avait pas oublié.

Il oublie pas Barbie, jamais. Parce que c'est pas possible, c'est pas faisable, c'est pas imaginable. C'est pas écrit pourtant. Et il pourrait tout arrêter comme ça, dire stop, dire non à la vente de mésaventures qu'arriveront pas. Barbie il a de l'argent, Barbie il demande. Alors Ringo il lui donne tout ce qu'il a à l'esprit, il fait travailler sa matière grise, ses plus grandes épopées. Soupir. Il se laisse mollement tomber sur le cul devant lui, souffle, lèvres sèches.
- Je suis désolé.
Il voulait pas faire peur. C'est pas comme ça que ça marche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
barbie

AGE : 17

MessageSujet: Re: émouvant comme une catastrophe (barbie)   Mar 24 Jan - 22:29


j'ai eu si peur.
peur de quoi ? de la rue du noir du gris
non, juste peur qu'il ne vienne pas
alors quand mes yeux se sont posés sur sa silhouette,
sur sa beauté,
j'ai senti mon cœur remuer quelque part.
alors il est là, au final.
j'aurais voulu pouvoir m'énerver
l'engueuler lui demander mais putain où t'étais
mais il est là, au final.
alors j'oublie et je souris.
comme toujours, comme à chaque fois au fait

je suis désolé.
hochement de tête. désinvolte.
un joint qu'il sort de sa poche,
les mains tremblantes
il soupire, tente d'attirer l'attention sur autre chose
putain, quel joyeux bordel, tout ça
l'attente la drogue les gens auxquels on s'attache trop,
décidément.

c'est rien.
et à nouveau ce sourire qu'il sait si bien faire.
et ses yeux qui fuient la beauté.
j'aurais attendu là jusqu'à la nuit tombée,
ou demain matin,
et ça aurait pas été très grave, tu sais.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ringo


MessageSujet: Re: émouvant comme une catastrophe (barbie)   Mer 25 Jan - 21:25

Forcément. Forcément le moment avec un grand M il fonctionne pas sans sa poussière de fée, son pétard magique qui envoie sur Pluton ou sur Mars, c'est selon ses choix, ses désirs et ses couleurs de l'instant. A l'intérieur, il a bien envie de lui dire d'arrêter, de lui faire la morale, de la jouer grande personne qui sait ce qu'elle fait. Mais dans le fond Ringo, il sait rien. Il sait pas qui il est, il sait pas ce qu'il a été, ni ce qu'il deviendra. Si. Si. Il se dit que si. Qu'il a des capacités que le commun de son entourage a pas. Il se persuade et mine de rien, il est doué pour ça. Il sourit, encore, y'a que ça pour arrondir les angles.

Il sait qu'il aurait attendu.

Il aurait encore attendu pour avoir sa dose. C'est toujours moins dangereux qu'une piqure. N'empêche que les effets secondaires, il peut jamais garantir - et c'est généralement pire. Il secoue la tête, ça siffle un peu moins dans sa gorge et dans ses poumons pétroles.
- Si, bien sûr que si. Il déglutit, Ringo, ça brûle un peu. T'aurais été mal, et ça, je l'aurais pas bien vécu. Un salopard gentilhomme. Il reste assis, sent toute sa masse musculaire fondre sur ses muscles. Il pourrait crever maintenant ; pas grave, ce serait paisible au moins. Tu veux savoir quoi aujourd'hui ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
barbie

AGE : 17

MessageSujet: Re: émouvant comme une catastrophe (barbie)   Jeu 26 Jan - 23:10


je tripote le joint dans mes mains
qui tremblent encore
et je le regarde un peu, à nouveau
t'aurais été mal, et ça, je l'aurais pas bien vécu. qu'il me dit.
quel beau menteur.
parce qu'après tout quel intérêt à dire des conneries
si elles ne font pas rêver ?

tu veux savoir quoi aujourd'hui ?
et c'est pour ce bordel que je le paie,
si souvent, si régulièrement
pour entendre ces jolies choses
sortir de sa jolie personne
trop jolie pour être honnête à vrai dire

je sors mon briquet, lutte quelques secondes
il prend un malin plaisir à s'échapper d'entre mes doigts
et finalement, enfin
la fumée mortelle qui pourtant me sauve
en cet instant comme en les autres.
explique-moi l'amour.

c'est demandé avec ce léger sourire sur mon visage
qui semble apaisé paisible à côté
alors que doucement j'inhale et j'exhale
parce que tu sais,
j'comprends vraiment rien à la beauté.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: émouvant comme une catastrophe (barbie)   

Revenir en haut Aller en bas
 

émouvant comme une catastrophe (barbie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Envie d'essayer de parler avec une jument blonde comme le cheval de barbie ? :)
» "s'entendre comme chien et chat"
» lentille d'eau comme nourriture
» enigme N°3 "Beau comme un camion"
» ELKO x husky je suis très doux comme un nounours REF 13 ADOPTE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GRIS ANTHRACITE, COULEUR BITUME :: GRIS PLOMB :: QUE TOUT EST NOIR :: (TERRAIN VAGUE)-