AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Sous cette pluie de fer, d'acier de sang (mickey)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Anokhi


MessageSujet: Sous cette pluie de fer, d'acier de sang (mickey)   Jeu 26 Jan - 17:37




“No wonder you rise in the middle of the night to look up the date of a famous battle in a book on war.” & C'est pas le bar classe (classe ?) du bout de la rue. Le bar jazz, celui où les amateurs de bonne musique se retrouvent, et où l'ambiance est chaude, aussi réconfortante qu'un cocon de coton. Elle y va là-bas, de temps en temps, pour écouter la musique.
Pas aujourd'hui, y'a pas de télé là-bas, et il faut qu'elle voit les infos. Elle a entendu ses collègues parler. Que d'où elle vient, c'est pas mieux, loin de là, c'est même pire, vraiment pire. Et comme elle a pas de télé chez elle (c'est loin d'être la priorité), elle va dans le bar (ou le PMU, ou le truc comme ça) à côté. Il est beaucoup moins classe, il pue la clope chaude, la friture, et les cigares froids. Elle aime pas trop, mais elle a pas le choix.
Il est pas très tard, vingt heure moins une. huit heure moins une plutôt. L'odeur la frappe en entrant, elle pousse un léger soupir. Elle garde les mains dans les poches. Y'a bien un écran qui diffuse un match de foot (allez vous faire fout' comme dit la chanson). Elle prend ses couilles en main, de toute façon c'est pas comme si le bar était plein à craquer. Elle se rapproche du comptoir, se penche pour parler au barman. Parler. Ca lui écorche la langue.
" Vous pourriez mettre les informations ?" Son accent, c'est ça qui cloche. C'est peut-être pour ça qu'elle parle plus. Juste quand le besoin s'en fait ressentir. Le barman fronce les sourcils. Il a l'air perplexe, mais il dit rien, prend la télécommande en silence. Elle s'assoit sur un tabouret.
Le journal télévisé commence, le jingle entache l'odeur de pas sérieux, de pas terre à terre. Elle déglutit.
Le présentateur est beau, mais y'a rien de vrai là dedans. Il parle décrit. Il parle de l'orient lointain, là où il n'y a, à vrai dire, plus rien.
C'est pas très loin de chez elle. Elle était pas épargnée à l'époque où elle vivait encore là-bas. Si elle était restée, elle serait plus nulle part.
La ville, qu'ils montrent à l'écran. Elle la connait, parfois elle y allait à pied, faisait l'aller retour dans la journée, pour voir du pays. Elle sent les frissons glisser le long de sa colonne vertébrale. Ca la torture. Elle peut sentir le contact de sa peau contre son t-shirt.
Elle a plus l'habitude de pleurer. Les larmes qui coulent sur son visage impassible, inerte, ça a plus rien des pleurs de toute manière. Elle détourne pas les yeux.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
mickey

LOCALISATION : SUR LES TOITS DU MONDE (POUR MIEUX TE RETROUVER)

MessageSujet: Re: Sous cette pluie de fer, d'acier de sang (mickey)   Ven 27 Jan - 9:50

ses pas écrasent le bitume,
bam,
bam,
comme des coups de poing,
beaucoup de sang.
ses pas explosent le gris anthracite,
laissant sur le goudron la fatigue
et la déception.
ils le guident dans un endroit
aux mille et une odeurs,
souvent désagréables,
(bien trop)
pour se noyer
énième soirée.
le pantin se dirige vers le comptoir et l'aperçoit,
une jeune fille aux longs cheveux foncés,
les traits tirés – marqués.
il découvre les larmes sur ses joues et voit son regard fixer le poste de télévision.
un monde démoli,
recouvert par les débris,
des pleurs,
encore des cris
et de la poussière tout autour.
- est-ce que je peux faire quelque chose ?
non, bien-sûr que non,
mickey, qu'est-ce qu'il pourrait faire ?
qu'est-ce qu'il pourrait faire pour la voir sourire ? dressé sur les toits, il s'élève jusqu'aux étoiles et défie la cruauté pour un monde plus beau – plus juste -
les pieds dans le vide, il veille sur chacun d'entre eux,
ses frères,
ses frères de rue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Anokhi


MessageSujet: Re: Sous cette pluie de fer, d'acier de sang (mickey)   Dim 29 Jan - 12:01




“No wonder you rise in the middle of the night to look up the date of a famous battle in a book on war.” & Elle imagine jamais rentrer. Elle pensait, avant de partir, qu'elle était de ces gens qui ne regardent pas en arrière, qui foncent tête baissée sans regrets.
Des regrets elle en a. Tous les jours, toujours, tout le temps, sans arrêt. Elle pensait pas, c'est une marque de faiblesse un peu, de pleurer sur le passé. Elle regarde l'écran, elle sent les larmes, la tristesse, mais elle reste impassible. Elle regarderait presque un ange, là, devant la télé. Ou un ectoplasme. Son regard se fige dans le vide, les images passent sans plus pouvoir s'accrocher (y'a plus d'place, c'est plus la peine).
On lui parle, à côté.
Il a un air bienveillant.
Elle a presque oublié le sens de ce mot. Les gens qui lui veulent du bien et qui veillent. Il veille lui, il a remarqué les larmes. Elle renifle pas, elle fait pas de bruit, elle gémit pas, il a juste vu les quelques gouttes au creux de ses joues. Bienveillant et observateur. Comme dans un observatoire.
Elle finit par se tourner vers lui. Elle a le regard vide. Elle secoue la tête de droite à gauche. Elle parle pas, pas vraiment, pas souvent. Elle aimerait bien lui dire un truc, le remercier d'être bienveillant justement, le remercier de prendre le temps de parler. Mais elle, elle y arrive pas, à parler.
Comme si on lui avait retiré la langue et le coeur en même temps.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
mickey

LOCALISATION : SUR LES TOITS DU MONDE (POUR MIEUX TE RETROUVER)

MessageSujet: Re: Sous cette pluie de fer, d'acier de sang (mickey)   Mer 1 Fév - 16:36


toujours les parfums des blessures,
toujours nos poings contre les murs,
et puis bien sûr,
toujours la lutte.

contre le ciel plus bas que terre,
toujours l'envol de l'éphémère,
toujours le feu,
sous tes paupières.
damien saez, la lutte

un silence de plomb,
comme celui de la télévision,
celui à l'intérieur du poste,
un silence qui vole et met une croix
sur des vies
qui n'ont rien demandé,
sur des vies qui
il peine à regarder son visage
vide
absence de tout
absence de rien
la tristesse secoue la tête
de droite à gauche
(non, t'avais raison,
tu ne peux pas faire grand-chose)
il fait signe au garçon derrière le comptoir
deux verres s'il vous plait
de la bière, oui, c'est très bien
merci, voici votre monnaie
bonne soirée, à demain
- tiens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Sous cette pluie de fer, d'acier de sang (mickey)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Sous cette pluie de fer, d'acier de sang (mickey)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Lannuon sous la pluie
» Escapade de Noël à Marrakech et dans les environs ... sous la pluie !
» Sous la pluie....
» hollandaise sous la pluie
» T'aurais pas dû laisser notre traîneau sous la pluie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GRIS ANTHRACITE, COULEUR BITUME :: GRIS PLOMB :: DES P'TITS SOUS-