AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L A . M O R T . D E S . T O U R N E S O L S

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

auxine


MessageSujet: L A . M O R T . D E S . T O U R N E S O L S   Lun 30 Jan - 22:27






auxine

vingt-quatre pétales



« Comme une étoile ― C'est ainsi qu'il se considérait, l'enfant. Comme une étoile aux milles facettes. Une chose brillante, puissante et solennelle. Plus tard il a filé droit sur Terre. Comète d'espoir s'écrasant dans le vrai, se nappant soudain de réalité. Puis il s'est mis à contempler le ciel et son immensité, rêvant souvent d'y retourner. Atterrissage à gris, il fleurit bien loin de ce ciel serti de milles éclats camélias. entre la poussière, les cartons, les poubelles. Enfant terreur, enfant gredin, se frayant lui-même un nouveau chemin, entre pensées sauvages et bouquets de jasmin. Auxine, école buissonnière, course dans les champs, rêveur absorbé sans cesse par les manèges de gris. Prise de conscience du monde assez brutale, il fini par se rendre compte que tout n'est pas blanc et ça lui paraît vivement laid. Alors il préfère rester dans son imaginaire, dans cette boîte à chaussure on ne peut plus banale qu'il imagine contenir un univers. Il s'y laisse prendre bien facilement, il s'échappe un peu trop souvent, se laisse envoûter par cette perspective d'un mieux à portée de ses bras. Et il se noie dedans, chaque soir, songes emportés dans un flot de subtilités. Là-bas il revoit les défunts danser, leurs joues d'albâtres encore rosées. Il les voit qui s'animent dans les rues de son monde couleur hoya nacrée, et il repense à l'avant, à l'avant gris. Il y revient, dans cette boîte, chaque fois qu'il ferme les yeux. Le lendemain, le jour d'après et encore aujourd'hui, se demandant si un jour il pourrait y rester coincé (par mégarde), dans ce beau monde bâtis d'idées chimères, et baigner à jamais dans ce divin simulacre. Là-bas, il suffit de souhaiter, il suffit de penser. Et une fois dans la boîte à chaussure, le vœu est exhaussé.»


  ♦ ♦ ♦              


A peine né qu'on décline,  qu'on s'engage le long d'une pente insurmontable,  et qu'on s'y casse les os, morceaux par morceaux.     La vie nous quitte, d'ors et déjà  nous grappillant de petite dose en petite dose l'existence.  Des doses, un peu trop petites pour qu'on puisse s'en apercevoir, mais suffisamment grandes pour que l'après survienne. Suffisamment pour qu'on se meurt de l'intérieur.  Pour que le bouquin d'aventures finisse façon papier mâché,  pour que les rêves ne soient que pensées avortées.  C'est bien triste mais c'est comme ça.  Impossible de se plaindre, d'en redemander  ou de faire les beaux yeux. C'est triste mais il donne pas de rab'
au comptoir de la fin.

 Un jour, Nana est partie.
Les médecins voulaient l'aider, l'aider à mieux mourir.  l'aider. à mourir. concept dérangeant, déconcertant.  Auxine il s'en fichait des conseils,  il voulait la garder, juste là, près de lui.  Il aurait voulu s'autoriser à devenir égoïste,  la condamner à une fin dans ses bras. Mais c'était pas possible.
Finalement Nana non plus n'a pas pu,  alors elle a pris la voiture jusqu'à gris,  y ramenant son bébé leucémie.   Ils ont vécu quelques semaines,  très belles, très fortes.  Comme avec le forain disparu, comme avec papa mais c'était bien plus condensé cette fois.

Amoureux depuis son premier bonjour, il aimait tout chez elle.  Son parfum sauge,  ses cernes violacés un peu trop prononcés,  ses cheveux bille de poivre mettant bien du temps à r'pousser,  sa dégaine Vivienne Westwood des temps modernes, sa façon de le faire graviter autour d'elle,  de devenir le centre de son système,  ses traits exténués mais tout de même appâtants,  les gouttes creusant des sillons sur son visage fragile,  les fleurs qu'elle lui accrochait dans les cheveux quand ils squattait dans le champ,  la place qu'elle avait finalement pris dans la cabine de son voilier,   la façon dont elle lui susurrait des mots doux,  ces mots qui le rendait si fou.  Même ce gâteau raté qu'elle avait fait pour son anniversaire.
Le monde avait beau être pareil,
tout avec elle prenait des airs de magie.

 Trois jours post-soirée elle s'est éteinte,
Plus subitement que les bougies sur son gâteau.  Sans protester, sans dire un mot.  Elle s'est fanée,
comme les fleurs à l'entrée.

 Tout a repris des tons de gris.

         

              ♦ ♦ ♦              


(uc because je viens de tomber sur les prédéfinis
et que  je me meurs devant tant de beauté.  ) 
           


nux ☆ 20 y.o ☾ ça fait un bon moment que je vous lorgne, j'espère être à la hauteur de vos mots les chatons ☄ spalony tost ג mar(t)in-pêcheur


Code:
spalony tost / auxine




Dernière édition par auxine le Mar 31 Jan - 12:37, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
barbie

AGE : 17

MessageSujet: Re: L A . M O R T . D E S . T O U R N E S O L S   Lun 30 Jan - 22:28

vu ce que je suis en train de lire, t'es carrément "à la hauteur" même.
woah.
bienvenue ici. ❤️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


MessageSujet: Re: L A . M O R T . D E S . T O U R N E S O L S   Mar 31 Jan - 7:10

Olalala, mais c'est trop beau *_*
Bienvenue I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
kamé


MessageSujet: Re: L A . M O R T . D E S . T O U R N E S O L S   Mar 31 Jan - 7:17

comment fais-tu
mais c'est tellement beau....
bienvenue ici, hâte d'en lire plus!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

auxine


MessageSujet: Re: L A . M O R T . D E S . T O U R N E S O L S   Mar 31 Jan - 12:28

merci à tous les trois
vous êtes tous magnifiques, comme vos mots  I love you
j'espère que le reste vous plaira
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
mickey

LOCALISATION : SUR LES TOITS DU MONDE (POUR MIEUX TE RETROUVER)

MessageSujet: Re: L A . M O R T . D E S . T O U R N E S O L S   Mer 1 Fév - 10:34


la claque
le prénom
l'avatar
les mots
une merveille
(tu as craqué sur un prédéfini? )
bienvenue dans nos rues
ravie de compter parmi nous dans cette aventure I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

auxine


MessageSujet: Re: L A . M O R T . D E S . T O U R N E S O L S   Mer 1 Fév - 18:03

mais mais mais, merci  
(sur plusieurs en fait, là est le problème)
(en même temps ils sont tous trop bien c'est terrible de choisir   )
très contente d'avoir dérivé par ici  I love you  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
mickey

LOCALISATION : SUR LES TOITS DU MONDE (POUR MIEUX TE RETROUVER)

MessageSujet: Re: L A . M O R T . D E S . T O U R N E S O L S   Mer 1 Fév - 18:10

(dis-moi tout I love you)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
mickey

LOCALISATION : SUR LES TOITS DU MONDE (POUR MIEUX TE RETROUVER)

MessageSujet: Re: L A . M O R T . D E S . T O U R N E S O L S   Mer 8 Fév - 8:49

des nouvelles?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

auxine


MessageSujet: Re: L A . M O R T . D E S . T O U R N E S O L S   Jeu 9 Fév - 15:21

yep, toujours là
je suis juste en stage en ce moment et j'ai un peu de mal à trouver le temps pour finir
mais promis je m'active incessamment sous peu Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: L A . M O R T . D E S . T O U R N E S O L S   

Revenir en haut Aller en bas
 

L A . M O R T . D E S . T O U R N E S O L S

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GRIS ANTHRACITE, COULEUR BITUME :: GRIS ACIER :: GRIS VISAGE-